OSTEOPATHIE VILLERAY MONTREAL

L’ostéopathie au coeur de Montréal, Villeray.

11 juillet 2016
de Clinique d'Ostéopathie Olys Villeray Montréal
0 Commentaires

Tendinites : comment s’en sortir ?

Tendinites, enthésites, tendinoses, myo-tendinites, tendinopathies calcifiantes, …

Ceux qui connaissent déjà ces troubles aux noms barbares peuvent témoigner à quel point ces pathologies peuvent être douloureuses et invalidantes.

Ces pathologies, regroupées sous le nom de tendinopathies, peuvent parfois impliquer un arrêt de travail ou d’activité sportive, ce q eui est tout aussi difficile à vivre pour un sportif de haut niveau que pour un travailleur indépendant.

Le mécanisme :

Les tendinopathies sont dues à un surmenage micro-traumatique et à un défaut de vascularisation du tendon.

En des termes plus simples, votre tendon bouge trop ou mal, il est surmené et n’a pas suffisamment de sang « frais » pour se réparer.

Le résultat est l’inflammation et la dégradation du tendon, donc la douleur.

Qui est concerné ?

Les personnes les plus touchées sont généralement les sportifs (contraintes gestuelles répétitives, erreurs d’entrainement et d’alimentation) et dans le monde du travail dans les métiers à gestes stéréotypés (travail à la chaîne…).

Les premiers signes :

Vous pouvez suspecter une tendinite dès que la douleur apparaît lorsqu’on commence à solliciter le tendon, même si elle disparaît lorsqu’on bouge.

A ce stade, mieux vaut prévenir que guérir, les conseils dans cet article sont fait pour vous guider dans ce sens.

Aussi, je recommande d’aller voir un professionnel ostéopathe, physio ou médecin, afin qu’ils fassent des tests cliniques pour confirmer le diagnostic.

Les facteurs principaux de la tendinite :

  • Mécanique : le tendon bouge trop ou mal. Il y a souvent plusieurs causes mécaniques : une mauvaise position à l’effort, un matériel défectueux (chaussures), l’entraînement sous la pluie, dans le froid. Aussi différents blocages articulaires et des déséquilibres dans la posture font que le tendon se trouve trop contraint.

  • Vasculaire : le sang « frais » ne parviens pas à réparer le tendon.

    Avec l’activité physique, l’alimentation, l’oxydation organique le corps produit sans cesse des déchets qui circulent via le flux sanguin.

    Si le drainage est insuffisant, des micro-vaisseaux se créent autour de vos tendons dans le but de compenser et d’essayer de le réparer, c’est la cause la plus fréquente des « boules » ou gonflements douloureux qu’on peut parfois constater autour du tendon malade.

  • Un terrain favorable à l’inflammation :

    La génétique peut être un facteur, nous ne sommes pas tous égaux face aux tendinites. Aussi votre état de santé général et de fatigue pèsent sur la balance.

    Mais ce n’est pas définitif, vous pouvez modifier l’expression de vos gènes et réduire, voire supprimer vos chances de faire des tendinites.

    Comment ? En jouant sur vos habitudes de vie, telles que l’hydratation, la nutrition, le sommeil, etc … des solutions existent.

En parlant de solutions, en voici une liste non exhaustive :

La triade : Hydratation – Repos – Reprise progressive

C’est pour améliorer le drainage de tous les tissus et dissoudre les toxines qu’il est conseillé de bien s’hydrater pendant et entre les efforts, surtout si vous sentez les premiers signes apparaître.

La quantité conseillée est entre 1,5 et 2L par jour, parfois plus à cause de la transpiration.

Laissez votre corps se réparer : si vous le pouvez arrêtez l’activité physique, reposez votre tendon et retrouvez un sommeil réparateur.

Ensuite une reprise est possible, il n’y a pas de temps fixe pour la reprise, soyez à l’écoute de vos sensations, du feedback du corps qui vous renvoie des signaux d’alertes.

Reprenez progressivement pour éviter la rechute, réhabituez votre tendon aux contraintes de l’effort.

Si votre calendrier sportif ne vous permet pas d’arrêter votre activité, je vous conseille alors d’adapter votre entraînement en discutant avec l’équipe de soin qui vous suit (médecin, physio, ostéopathe, préparateur physique, coach sportif, …).

Aussi, les conseils qui vont suivre sont susceptibles de vous aider.

Parenthèse sur les Anti-inflammatoires Non Stéroïdiens

Les médicaments anti-inflammatoires agissent sur l’effet (inflammation) et non pas sur la cause (vasculaire, mécanique, …), le risque de récidive est toujours présent. Parfois lorsque que la douleur est insoutenable, ou pour « casser » le cycle inflammatoire qui est trop chronique, ce traitement peut-être pris sous avis

et prescription médicale.

Ostéopathie

L’ostéopathie est nécessaire dans la prise en charge multidisciplinaire du traitement des tendinopathies.

En effet, l’ostéopathe a pour but de trouver les causes et non pas seulement de traiter la symptomatologie douloureuse.

Pour cela, un interrogatoire précis de 10-15 min est établi pour comprendre pourquoi aujourd’hui cette douleur est présente. Après avoir pensé à un diagnostique différentiel et éliminé la cause du matériel, de l’alimentation, de l’entrainement etc.., nous faisons un bilan ostéopathique.

L’ostéopathe sera à la recherche de restrictions de mobilités, créant une sur-sollicitation de zones compensatoires et/ou empêchant le bon drainage de votre tendon.

Pour plusieurs raisons, le corps ne compense plus et laisse apparaître la douleur. C’est pour cela qu’en général le traitement ne concerne pas « directement » la zone « qui fait mal ».

Je conseille au sportif de haut niveau de voir un ostéopathe en prévention (n’attendez pas d’avoir une douleur) au moins 3 fois dans la saison (au début, milieu, fin), et plus régulièrement s’il présente des antécédents (ou une douleur), ou suite à une chute qui peut être le point de départ d’une tendinopathie récalcitrante.

Cryothérapie / Appliquer du froid

La cryothérapie ou thérapie par le froid à plusieurs avantages :

  • Diminuer la pression dans le réseau vasculaire péri-tendineux (les fameuses « boules ») ;

  • Diminuer la sensibilité du tendon, donc la douleur ;

  • Drainer les toxines et débris tissulaires provoqués par un effort physique ou par une thérapie par ondes de choc ou massages en physiothérapie.

A la maison, vous pouvez appliquer un sac de glace souple (ou sachet de petit poids surgelés) autour de votre tendon pendant 10 minutes, faire une pause de 10min et recommencer pendant encore 10 minutes.

Je déconseille de glacer plus de 15 minutes, ça traumatise les tissus et provoque l’effet inverse.

Physiothérapie

La physiothérapie va traiter les effets vasculaires (inflammation et le gonflement) et mécaniques au niveau local.

Votre physiothérapeute à un certain nombres d’outils qu’il pourra adapter pour son soin : ionisation, salicylée, ultrasons, laser et vous faire une rééducation à la fois mécanique et posturale.

Le travail musculaire en contraction excentrique (contraction en amortissant contre résistance) a fait ses preuves. Il est particulièrement efficace quand associé à la cryothérapie et à l’ostéopathie.

Le travail anti-inflammatoire local et celui de renforcement musculaire sont complémentaires à l’ostéopathie.

Taping Neuromusculaire

Le taping est un type de bandage qui agit sur le tissu musculaire, les tendons et sur les systèmes circulatoires, nerveux et lymphatiques.

Ces bandages luttent contre l’oedème, ils massent et drainent le tendon et les muscles à chaque fois que vous bougez et contractez vos muscles.

Ce même phénomène est également perçu par les capteurs de vos articulations et tendons, qui vont équilibrer d’eux même les sur-sollicitations.

Ils diminuent la douleur : les bandes collées agissent comme le font spontanément nos mains en massant superficiellement une zone douloureuse.

Les ostéopathes de la clinique Olys utilisent en complément de leur traitement la pose de Taping neuromusculaire.

Prenez soin de votre hygiène buccale

Il n’y a pas encore d’études scientifiques qui l’ont démontré. En revanche, les experts sont unanimes pour dire qu’une mauvaise hygiène dentaire (caries ou autres) est une porte d’entrée d’infections pour l’organisme. Ces infections peuvent aller se loger dans les fibres lésées des tendons et augmenter son inflammation.

Aussi, plusieurs études ont confirmé l’effet neuromusculaire de la mâchoire (Articulation Temporo Mandibulaire) sur votre posture, et donc sur les déséquilibres au sein de vos articulations, ce qui favorise les sur-sollicitations de vos tendons.

Nutrition et foie

Pour terminer, l’alimentation a aussi sa part de responsabilités dans les tendinites.

Votre corps produit beaucoup de déchets déjà suffisamment acides pour votre organisme, évitez donc de manger trop d’aliments qui acidifient l’organisme : les sucres (sucreries, pains, pâtes,…), la viande rouge, les produits laitiers de la vache, l’alcool, le café, le thé noir, …

Favorisez donc des aliments qui sont alcalins / anti-acides, tels que le citron (malgré son goût acide), les légumes verts et colorés, les bananes, etc…

Une liste plus complète sur ce lien : http://mon-naturopathe.com/blog/alimentation/les-aliments-acides

Aussi, favorisez les acides gras Omégas 3, ou « bonnes graisses », qui sont anti-inflammatoires.

C’est à dire les poissons gras (thon, maquereau, sardines, saumon..) et les huiles de lin, colza et de noix (qui ne doivent pas être cuites). En plus, les acides gras « assouplissent » les tendons.

Si je vous parle du foie, c’est parce qu’il est souvent impliqué dans les tendinites.

Un de ses rôles majeurs est de purifier le sang et l’organisme de tout ses déchets.

Notre alimentation trop riche en sucres, l’effort physique et ses déchets, les pesticides, etc. sont tout autant de raisons pour le foie d’être sur-exploité.

Alors il se retrouve surchargé et ne peut accomplir pleinement sa tache de purificateur, ainsi les toxines restent dans les tissus du corps, notamment dans les tendons.

Pour cette même raison, je vous conseille d’éviter le Paracétamol pour la douleur, il a justement un effet toxique sur le foie et lui rajoute une charge de toxines supplémentaire à éliminer.

Votre ostéopathe pourra améliorer la mobilité, le drainage et la fonction du foie par des techniques viscérales.

Enfin, pour améliorer le drainage de votre foie et alcaliniser votre organisme, prenez ½ citron dans un verre d’eau à température ambiante, le matin à jeun, pendant 20 jours (pas plus).

Méthodes naturelles complémentaires :

D’autres méthodes naturelles existent : homéopathie, naturopathie… trouvez avec vos thérapeutes celle qui vous convient.

J’ai eu de bons retours de patients ayant testé, en complément de l’ostéopathie, l’argile verte en cataplasme avec de l’huile essentielle de gaulthérie, pendant 1 à 2h.

Pour plus de conseils ou d’éclaircissements, l’équipe d’Olys se tient à votre disposition,

Arnaud Minguez

Ostéopathe DO

Sources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tendinite

http://la-tendinite.fr/douleur-tendinite.html

Reinking, « Tendinopathy in athletes » Physical Therapy in Sport, 2012

http://www.infotendinite.fr/#Lrsquoalimentation

http://www.infotendinite.fr/#Comment_soigner_une_tendinite

http://lafabriqueverticale.com/fr/caries-et-tendinites-legende-urbaine-ou-realite/

http://cafe-de-l-osteopathie.fr/la-tendinite-nexiste-pas/

http://entrainement-sportif.fr/tendinite.htm

http://www.u-trail.com/k-taping/

http://www.nutri-site.com/dossier-entrainement–tendinite-sportif–2–94.html

http://mon-naturopathe.com/blog/alimentation/les-aliments-acides

http://magazine.idph-europe.com/sante_naturelle/soigner-la-tendinite.htm

http://mon-naturopathe.com/blog/alimentation/soins-naturels-des-tendinites

Toxicité du Paracétamol :

http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Risque-d-hepatotoxicite-inherent-au-paracetamol-et-en-particulier-aux-solutions-pour-perfusion-PERFALGAN-R-paracetamol

Autres soins naturels :

http://magazine.idph-europe.com/sante_naturelle/soigner-la-tendinite.htm

http://mon-naturopathe.com/blog/alimentation/soins-naturels-des-tendiniteshttp://la-tendinite.fr/cryotherapie-tendinite.html

http://www.sos-detresse.org/conseils-pratiques/argile.htm#argile-par-voie-externe

Raymond Dextreit, L’argile qui guérit – Mémento de médecine naturelle-

Dr. Jörg Grünwald et Christof Jänicke, Guide de la Phytothérapie

15 juin 2016
de Clinique d'Ostéopathie Olys Villeray Montréal
0 Commentaires

Les caries n’auraient pas toutes besoin d’être réparées

Les caries dentaires n’ont pas toutes besoin d’être réparées en utilisant les méthodes traditionnelles, prévient une étude australienne.

Les chercheurs ont découvert qu’il est même possible d’arrêter, de renverser et de prévenir la carie.

L’auteur principal de l’étude, le docteur Wendell Evans de l’Université de Sydney, a expliqué que la carie n’est pas un problème progressif aussi rapide qu’on le croyait. Bien au contraire, a-t-il dit, il faut en moyenne de quatre à huit ans avant qu’une carie ne progresse de la couche extérieure de la dent (l’émail) jusqu’à la couche interne (la dentine).

Un protocole mis au point par le docteur Evans et son équipe, le CMS (pour Caries Management System), prévoit l’application d’une laque à forte concentration de fluorure sur la carie, une attention particulière au brossage à la maison et des restrictions à la consommation d’aliments sucrés entre les repas.

Le CMS a été mis à l’essai pendant sept ans en différents endroits, sous la supervision d’une agence fédérale australienne. Le risque de carie aurait été abaissé de manière considérable et le recours aux obturations dentaires réduit de 30 à 50 %.

Le docteur Evans estime que l’étude démontre qu’une approche préventive comporte des avantages marqués comparativement aux pratiques courantes.

Les conclusions de cette étude sont publiées par le journal médical Community Dentistry and Oral Epidemiology.

Source: lapress.ca

7 avril 2016
de Clinique d'Ostéopathie Olys Villeray Montréal
2 commentaires

Comment décalcifier la glande pinéale (ou épiphyse)

Glande-pinéale-oeil-égyptien

Premièrement les informations qui suivent ne sont pas toutes prouvées scientifiquement,l’application de ces conseils et/pratique sont à votre responsabilité, aussi pour toutes questions sur votre santé (et notamment celle de votre glande pinéale) consultez l’avis du médecin en priorité.

La glande pinéale ou épiphyse (ou troisième œil) est une petite glande endocrine de l’épithalamus du cerveau des vertébrés. À partir de la sérotonine, elle sécrète la mélatonine et joue donc, par l’intermédiaire de cette hormone, un rôle central dans la régulation des rythmes biologiques

Son importance populaire vient sans doute de la plus célèbre des théories métaphysiques est sans doute celle du philosophe français René Descartes qui désigna la glande pinéale comme le « siège » de l’âme…

Voici donc les hypothèses les plus discuter autour de la libération ou détoxification de la glande pinéale.

 

Le premier objectif de la décalcification de votre glande pinéale est de vous permettre de commencer le processus de son activation et de l’éveil de votre troisième œil.

La décalcification de la glande pinéale se fait en deux temps. Le premier sert à interrompre toute calcification ultérieure de votre glande pinéale, causée par certains modes de vie ou facteurs environnementaux, par ex. le fluor, etc. La seconde étape consiste à réduire et éliminer la calcification existante et à poursuivre le développement de votre glande pinéale.

Nous passerons en revue ci-dessous les moyens d’atteindre ces deux objectifs.

 

Étape 1 — Arrêter toute calcification de votre glande pinéale

La clé pour ce faire est de commencer par identifier la cause de la calcification, puis d’en tarir les sources. La calcification est généralement causée par notre régime alimentaire (nourriture et

boissons) et notre mode de vie.

Voici une liste des principales causes de calcification :

Les halogénures :

Les halogénures sont des substances chimiques du type fluor, chlore et bromure. Tous semblent produire les mêmes effets sur la glande pinéale, il est donc important de les éliminer de votre régime.

Le fluor est le plus courant et le plus répandu dans nos régimes. Il est plus attiré magnétiquement par la glande pinéale que par n’importe quelle autre partie du corps. Il se forme des cristaux de phosphate de calcium qui s’y accumulent. Il y a du fluor dans la pâte dentifrice et l’eau du robinet. C’est un puissant poison et il faut à tout prix l’éviter, car il fait se calcifier le tissu pinéal et empêche la glande de fonctionner. Passez à un dentifrice sans fluor et buvez de l’eau de source ou de l’eau filtrée (voir la section « Eau du robinet », ci-dessous).

Le calcium :

Les compléments alimentaires au calcium — c’est là une des principales causes de calcification. Comme ils ne sont pas vraiment efficaces, si vous en prenez le mieux est donc d’arrêter immédiatement.

 

Le calcium dans la nourriture — Pratiquement tous les produits alimentaires transformés contiennent une forme quelconque de calcium.

Qui peut être du phosphate de calcium, du carbonate de calcium, ou du phosphate dicalcique. De nombreux compléments alimentaires les utilisent aussi comme remplissage.

L’eau du robinet :

Elle contient de nombreuses substances fixant le calcium (dont les fluors mentionnés plus haut). Le choix le plus sûr et le meilleur pour la santé est l’eau de source : l’eau distillée peut en effet se révéler dangereuse à long terme. L’eau distillée reste néanmoins bien préférable à l’eau du robinet.

Voici un site qui peut vous indiquer la source naturelle la plus proche de vous :http://www.findaspring.com Rappelez-vous, l’eau de source est gratuite et il faut en prendre soin.

Vous pouvez également utiliser des filtres pour eau. Pour plus d’informations :

http://thehealingfrequency.com/nucle…rity-minerals/

Le mercure :

Comme c’est un poison, il est très mauvais pour la glande pinéale.

Il faut l’éviter à tout prix. Les amalgames dentaires au mercure sont des toxines pour la glande pinéale et devraient être enlevés.

Tous les vaccins médicaux contiennent également du mercure, par ex.

le thiomersal — ou thimérosal — (un conservateur du vaccin à base

d’éthylmercure) est très difficile à éliminer du cerveau une fois qu’il y est. Evitez de consommer du poisson et des espèces de fonds marins telles que les crevettes. La chair du thon et celle du dauphin sont particulièrement mauvaises parce qu’elles contiennent de plus fortes doses de mercure. D’une manière générale, plus le poisson est gros, plus grande est la concentration de ses tissus en mercure.

Utilisez aussi avec prudence les ampoules économiques, car en casser une signifie rejeter de la vapeur de mercure dans la pièce et la respirer. On peut heureusement éliminer le mercure du corps en consommant chaque jour de la chlorelle, de l’agropyre et de la spiruline, ce n’est qu’une question de temps. La coriandre, prise quotidiennement, peut également aider à éliminer le mercure des tissus cérébraux.

Les pesticides :

Certains pesticides sont des toxines pour la glande pinéale, il faut donc éviter les aliments où ces insecticides ont été utilisés. Il est donc recommandé de consommer de la nourriture bio fraîche, où les pesticides chimiques n’ont pas été utilisés. De la saine nourriture bio comportant une forte proportion de crudités aide à la désintoxication de la glande pinéale.

Autres toxines :

Si quelque chose est toxique et n’est pas produit naturellement par la nature, ne l’ingérez pas. Si vous ne connaissez pas son nom chimique, c’est très probablement mauvais pour vous. Les autres toxines comprennent les édulcorants de synthèse (comme l’aspartame K), le sucre raffiné, le phénilalanine (dans les sirops de fruit), les E quelque chose, les déodorants, les produits de nettoyage, les bains de bouche (de l’eau salée suffit) et les désodorisants d’ambiance.

Le sucre, la caféine, l’alcool et le tabac (SCAT) :

D’un point de vue général, un régime exempt de sucre, de caféine, d’alcool et de tabac (SCAT) va non seulement nettoyer l’organisme, mais aussi amener l’énergie de la « kundalini » et vous assurer un excellent équilibre physique et mental. Il faut poursuivre le régime pendant au moins deux mois. Plus vous maintenez ce régime longtemps avec de l’exercice, plus vous constaterez une augmentation de votre niveau d’énergie et une perte des kilos superflus, et votre cerveau sera débarrassé des toxines. Ce qui vous permet de vous concentrer sur la réactivation de la glande pinéale.

Étape 2 — Éliminer la calcification de votre glande pinéale

On peut éliminer le résultat d’années de concrétions toxiques dans sa glande pinéale avec un peu de persévérance et de motivation.

Il existe bien des manières de décalcifier votre glande pinéale, vous en trouverez ci-dessous une liste, avec ce qu’il faut faire :

L’huile de raie bio Blue Ice :

Une des plus puissantes substances naturelles que vous puissiez utiliser pour décalcifier votre glande pinéale. Elle contient une substance très puissante nommée l’ »Activateur X », découvert par Weston Price. Voir ci-dessous pour plus d’informations sur l’ »Activateur X ».

Le MSM :

 

Le méthyl-sulfonyl-méthane est un complément alimentaire relativement nouveau, dérivé du soufre.

Très puissant dans le cas d’une désintoxication générale. Il est également bon pour les cheveux, pour la peau, pour les ongles et pour consolider les os. Commencez avec une bonne dose et progressez jusqu’à environ 7.000 à 10.000 mg/jour. Le MSM commence à être efficace à des doses supérieures, il reste néanmoins bénéfique même à des doses inférieures.

Le chocolat brut :

A haute dose, le chocolat brut est un grand détoxifiant de la glande pinéale, grâce à son contenu riche en antioxydants. Il est bon aussi comme stimulant de la glande pinéale, ce qui peut vous aider à activer votre troisième œil. Voir « Comment activer votre glande pinéale » pour plus de renseignements sur les activateurs.

L’acide citrique :

Le citron cru, fraîchement pressé, est un très bon détoxifiant de votre glande pinéale. L’acide citrique fonctionne également, mais le jus de citron cru est recommandé. Il est recommandé de prendre 3 cuillerées à soupe d’acide citrique, ou 7 citrons bio, par jour pendant trois semaines, à jeun. On peut aussi ajouter de l’eau de source, car l’acide citrique n’est pas très bon pour les dents.

L’ail :

L’ail est d’une étonnante efficacité, parce qu’il dissout le calcium et agit comme antibiotique. Il booste en plus votre système immunitaire. Consommez une demie à deux têtes d’ail par jour (ou plus, si vous le souhaitez). Afin de vous assurer que votre haleine ne fait fuir personne, vous pouvez broyer l’ail dans du vinaigre de cidre cru ou du jus de citron frais, pour le désodoriser. Prenez soin de réutiliser ultérieurement le reste de jus de citron ou de vinaigre dans une salade, ou d’autres plats. Ne gâchez rien.

Le vinaigre de cidre de pomme brut :

Il est très bon pour la désintoxication de votre glande pinéale, car il contient de l’acide malique. Il est très agréable au goût et se met sur la nourriture. Nous recommandons le vinaigre de cidre Braggs, mais assurez-vous qu’il est bien brut. D’une manière générale, on devrait vendre le vinaigre en bouteilles de verre, et si ce n’est pas le cas, n’achetez pas, sous peine de consommer aussi du plastique !

L’huile d’origan ou de margousier :

Elle agit comme antibiotique naturel contre les coques de calcium dont s’entourent les nanobactéries dans la glande pinéale.

L’Activateur X (de la vitamine K1/K2) :

Découvert par Weston Price, c’est un détoxifiant super puissant, particulièrement s’il est associé à de la vitamine A et à la vitamine D3, et il possède de nombreuses propriétés. Il peut inverser le processus d’artériosclérose, permettant de retrouver l’équilibre enzymatique. Ceci permet d’éliminer le calcium des artères et d’autres endroits (par ex. de la glande pinéale) et de le replacer là où il est nécessaire, c’est-à-dire dans les os. C’est aussi un catalyseur puissant de l’absorption des vitamines et des minéraux.

 

La vitamine se présente naturellement sous deux formes :

La vitamine K1 (phylloquinone ou phytoménadione) est présente dans les légumes à feuilles vertes La vitamine K2 (composée de ménaquinones) est créée par la microflore intestinale, mais peut aussi s’obtenir à partir de sources alimentaires telles que les abats, le foie (de préférence foie d’oie ou de poulet), jaunes d’œufs, des produits laitiers fermentés comme le fromage ou le beurre (de vache nourries à l’herbe verte à croissance rapide), le Natto — plat japonais au soja fermenté — (la nourriture la plus riche en K2), la choucroute, les huiles marines, les œufs de poisson et les coquillages.

Le bore :

Le bore est un autre détoxifiant puissant et nettoyant de la glande pinéale. Il est également efficace pour éliminer le fluor. On le trouve dans les betteraves, et le meilleur moyen de le consommer est sous forme de betteraves bio ou d’essayer la poudre de betterave associée à de l’eau de source ou d’autres liquides et aliments. Vous pouvez essayer d’ajouter 1/4 de cuiller à café de borate de sodium

(borax) à vos thés verts. Une source bon marché de bore est le borax classique, qu’on peut acheter dans la plupart des supermarchés.

Il faut prendre le borax en très petites quantités, dans de l’eau pure, en ne mettant pas plus d’1/32ème à 1/4 de cuillère à café de borax par litre d’eau. La manière sûre et efficace, c’est de consommer ce mélange en petite quantité tout au long de la journée.

Prendre environ 1/8ème de cuiller à café et une pincée de sel de mer est également considéré comme efficace. Une alternative au borax commun est le borate de sodium alimentaire.

La mélatonine :

Bien qu’il n’existe pas de preuves vraiment concluantes, beaucoup de gens croient que la mélatonine contribue à éliminer le fluor en augmentant la décalcification de la glande pinéale, ce qui contribue à dégrader la calcification existante. En plus d’une complémentation en mélatonine, avoir une grande activité physique dans la journée, suivre un régime alimentaire sain, pas trop abondant, et faire des exercices de méditation ou de relaxation, tout cela contribue aussi à ce que la glande pinéale augmente sa production de mélatonine.

L’iode :

Il a été prouvé cliniquement que l’iode contribue à l’élimination du fluorure de sodium via l’urine, sous forme de fluorure de calcium.

La plupart des régimes sont déficients dans ce minéral vital, et il est recommandé de consommer des algues et des compléments iodés qui associent iode et iodure de potassium. Eliminer le fluor par l’iode diminue cependant votre apport en calcium. Il vous est donc recommandé de prendre également un complément calcium / magnésium efficace. Consommer de la lécithine est aussi recommandé, pour compléter l’apport en iode.

Le tamarin :

La pulpe, l’écorce et les feuilles du tamarinier peuvent être utilisées pour la confection de thés, d’extraits et de teintures qui élimineront les fluorures par l’urine. Le tamarinier est largement utilisé en médecine ayurvédique et offre de nombreuses propriétés intéressantes pour la santé.

L’eau distillée :

Des études affirment que l’eau distillée peut contribuer à décalcifier la glande pinéale. Pour plus de renseignements, consultez le site : « 24 médecins qui ont le courage de dire la vérité sur l’eau distillée » (24 Doctors with the courage to tell the truth about Distilled Water).

Ce site parle aussi de boire l’urine. Je sais que cela paraît absurde, mais notre urine est aujourd’hui polluée par nos mauvais régimes, d’où son odeur, etc. La notion qui est derrière ça, c’est que l’urine propre qu’on obtient au cours d’un régime à base de crudités est saine et joue le rôle d’un puissant agent nettoyant. Le lien ci-dessus contient une section sur ce sujet, cherchez simplement « dear water-based creatures » (chères créatures aquatiques) sur la page web.

Si vous utilisez pendant plusieurs mois les techniques ci-dessus, votre glande pinéale va rapidement se décalcifier et se désintoxiquer !

Voici un lien (en anglais) pour obtenir des informations sur le BORAX

BORAX : http://www.health-science-spirit.com/borax.htm

The Borax Conspiracy

Source : projet Avalon

http://projectavalon.net/lang/fr/cslf_spirit_decalcifying_pineal_%20gland_fr.html

Extrait d’un article de Rusty James

http://rustyjames.canalblog.com/archives/2014/11/10/30928109.html

[…] l’incroyable puissance de détoxination de la chlorella ne se limite pas à des toxines comme le mercure, l’aluminium et le fluorure. Tout comme elle le fait déjà pour les métaux lourds, la chlorella se lie aux particules radioactives et les éjectent littéralement hors du corps. En totale synergie avec ses nombreuses autres fonctions qui favorisent la santé, la chlorella est un superaliment vital et de nombreuses études scientifiques ont prouvé qu’elle aide le corps à le protéger de la radioactivité. qui peut le plus peut le moins .

DETOXIFICATION DU FLUOR:

Le bromure et le fluorure sont éliminés par l’iode contenu dans les algues , mais pas par un autre chélateur ou toutes autres techniques de détoxification. Le Dr Gyula Kenezy Korhaz indique que l’iode chélates les métaux lourds comme le mercure, le plomb, le cadmium et l’aluminium et les halogènes tels que du fluor et du bromure, réduisant ainsi leurs effets inhibiteurs de l’iode [1], en particulier des halogènes.

LES MOYENS POUR LA SORTIE DES METAUX LOURDS.

L’une des méthodes du Dr Klinghardt , la plus efficace, semble être la prise de Chlorella, 24 comprimés 4 fois par jour, auxquels on ajoute, par synergie, sinon le métal ne s’évacue pas, l’ail des ours et la coriandre. Au cour de ces 6 semaines la quantité de neurotoxines qui circule diminue de 90%. On observe alors des améliorations incroyables. La seconde méthode, tout aussi naturelle, apparaît être le petit lait de chèvre. Les acides aminés contenus dans le liquide des fromages, (leucine, valine et isoleucine) ont un effet particulièrement stimulant pour jeter les importuns. Les grandes quantités de substances minérales et d’oligo-éléments qui s’y trouvent sous forme naturelle soutiennent l’élimination.

Il y a donc action synergisante.

CHLORELLA

Saviez-vous que l’on trouve dans la chlorella un élément phyto-chimiques qui peut effectivement reconstruire les lésions nerveuses dans le cerveau et le système nerveux; de la sorte la chlorella est utilisé pour récupérer des patients atteints de la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson. On peut vivre litérallement rien qu’en mangant des micro-algues comme la Chlorella et la Spiruline, se sont des super-aliments de 2 à 8 microns donc de la taille des cellules sanguines.

Le fait que la chlorella est verte vient de sa teneur en chlorophile.

Elle ne contient pas d’hydrates de carbone raffinés, contient un taux élevé de protéine digestives, contient des acides gras, pas de mauvaises graisse, contient de la chlorophile. On dit que la chlorella est un parfait ensemble. En plus d’être une protéine complète elle contient toutes les vitamines; B, vitamine C, vitamine E, et les principaux minéraux (tels le fer le zinc en quantités assez grandes pour être considérés comme complémentaires), il a été constaté, qu’elle améliore le système immunitaire, améliore la digestion et la désintoxication; accélére la guérison, la protection contre les radiations, elle aide à la prévention des maladies dégénératives, aide dans le traitement de Candida albicans, et soulage les douleurs arthritiques, en raison de sa valeur nutritive, et aide à la réussite de nombreux régime pour perdre du poids.

merci de diffuser en cliquant sur j’aime qui devrait s’appeller partage mais que voullez vous plus c’est précis et plus les gens s’y retrouvent ……no comment . pour les abonnés veullez cliquer sur la page rusty james news a droite pour recevoir les mises a jour des articles la fonction sur le blog etant bloqué merci de votre soutient.

Source : rusty Jame

 

 

18 février 2016
de Clinique d'Ostéopathie Olys Villeray Montréal
0 Commentaires

OSTÉOPATHIE ET VIE SEXUELLE

trouble sex osteopathieGYNÉCOLOGUES ET SEXOLOGUES NE SONT PLUS LES SEULS SAUVEURS DE NOTRE VIE SEXUELLE, DEPUIS QUELQUES ANNÉES, LES OSTÉOPATHES SONT EUX AUSSI CONSULTÉS EN CAS DE (PETITES OU GROSSES) DIFFICULTÉS.

Très en vogue depuis les années 2000, l’ostéopathie est plébiscitée par les Canadiens, puisqu’une personne sur deux est déjà allée consulter l’un des 23 000 ostéopathe en exercice. Alors que les physiothérapeute s’attèlent à rééduquer les muscles ou les articulations, les ostéopathes prennent, eux, en charge l’ensemble des troubles fonctionnels du corps humain (maux de dos, tête, ventre…) c’est-à-dire des douleurs qui ne sont pas pathologiques (où il n’y a pas de lésion au sens médical du terme).

Dans quelles proportions ?

on estime que 5 % des patientes ont consultées un ostéopathe en 2014 pour des troubles de la sexualité. Ce n’est pas une évidence au départ mais quand on les interroge, on passe en revue l’ensemble du corps (système digestif, maux de tête, dos…), un climat de confiance s’installe et la patiente peut alors arriver à évoquer des douleurs pendant les rapports sexuels. On appelle cela des dyspareunies.

trouble sex osteopathie

Pour quelles raisons ?

Plusieurs causes peuvent être avancées. Je me souviens d’une patiente qui avait fait une chute violente sur les fesses à proximité d’une piscine, mais ce peut aussi être suite à un accouchement douloureux ou traumatique ou après un rapport un peu (trop) acrobatique… Suite à ces événements, l’équilibre global du corps se déplace et rend les rapports sexuels douloureux voire parfois impossibles. Ce problème physique devient dès lors un problème psychique source de honte et parfois de perte de confiance en soi.

En quoi l’ostéopathie peut aider ?

Grâce à des manipulations et des mobilisations des articulations, des ligaments, des muscles, des tendons (l’ostéopathie c’est ça), on restitue la mobilité dans l’ensemble du corps. Par exemple, un traumatisme sur une articulation de la cheville voire dans le bras peut suffire à dérégler la mécanique du corps dans son ensemble, y compris intime. L’ostéopathe intervient alors sur d’autres parties du corps (cheville, bassin, tête etc.) pour rééquilibrer le bassin et régler les douleurs ressenties durant le rapport.

Est-ce moins tabou aujourd’hui de venir consulter pour ces raisons ?

couple trouble sexualite
Il y a une tendance à l’augmentation de la prise en charge de ce type de douleurs parce que les indications à l’ostéopathie sont de plus en plus connues. Depuis quelques années, les Canadiens commencent à comprendre que l’ostéopathe ne soigne pas seulement le mal de dos.

Avez-vous des patients hommes ?

Oui. Les hommes peuvent souffrir de leur sexualité même si en apparence la mécanique a l’air moins complexe, et la aussi ils sont de plus en plus nombreux a suivre le pas.

 joie homme trouble sexualite

 

15 janvier 2016
de Clinique d'Ostéopathie Olys Villeray Montréal
0 Commentaires

Ergonomie de travail

Voici quelques pistes pour penser votre ergonomie de travail. L’ergonomie est quelque chose de dynamique donc n’hésitez pas à faire de l’essai erreur.

  • Version courte par la CSST :

 

CSST-page-001

CSST-page-002

  • Version plus en détail : (.pdf)

ERGOdetail (cliquer sur le lien)

ou directement visible ci-dessous :

ERGOdetail

 

articles liées :

Ostéopathie et ergonomie de travail

19 janvier 2015
de Clinique d'Ostéopathie Olys Villeray Montréal
0 Commentaires

Vols dans Villeray: tous les suspects auraient été arrêtés

20e anniversaire de l'AQDR avec le maire de Montréal-Nord
Une des plus importantes vagues de cambriolages dans Villeray viendrait de se conclure. Les policiers du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) croient avoir mis la main sur tous les suspects qui cambriolaient dans un quadrilatère de Villeray depuis le mois de septembre.

«Le quartier Villeray, de vocation essentiellement résidentielle, a connu au cours de l’année 2014, une augmentation de 8,72% des introductions par effraction dans les résidences, soit 321 en 2013 contre 349 en 2014, plus particulièrement durant la période de septembre à décembre», souligne le commandant du du poste de quartier (PDQ) 31, Sylvain Parent.

«Pour l’ensemble du territoire du PDQ 31, du 1er janvier au 1er octobre 2014, on observe une baisse de 13% par rapport à 2013 pour les vols par effraction. Cependant, dans la zone concernée, on observe une nette augmentation depuis septembre et c’est concentré dans un secteur de quatre à cinq rues. Ce sont probablement des individus demeurant dans le quartier», indiquait l’agent sociocommunautaire du PDQ 31, Stéphane Desjardins, à la mi-novembre.

Une centaine de vols
Un total de six suspects, dont certains connus des milieux policiers, ont été arrêtés. Ceux-ci auraient commis plus d’une centaine de vols. De quoi rassurer les patients de la clinique d’ostéopathie Olys.

«Deux duos sévissaient dans le quartier: un premier composé de deux hommes âgés de 39 et 48 ans et un autre de deux femmes. Enfin, les deux autres individus semblaient œuvrer seuls. Dans au moins deux des cas, on constate que c’était pour satisfaire des besoins en consommation de drogues dures. La plupart ont été pris la main dans le sac», affirme le porte-parole du SPVM, Laurent Gingras.

Une grande mobilisation
De très nombreux effectifs policiers ont été mobilisés pour mettre la main au collet des responsables de ces cambriolages. Les PDQ d’Ahuntsic, de Parc-Extension et de La Petite-Patrie, en plus des agents du Centre d’enquêtes Nord, ainsi que de la section identité judiciaire et de Tandem Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension sont venus prêter main-forte aux PDQ 31. De nombreux patrouilleurs en civil ont de plus arpenté les ruelles du quartier au cours des quatre derniers mois.

Plusieurs articles subtilisés ont été retrouvés, lors des perquisitions chez les suspects ou lors de différentes vérifications auprès des brocanteurs des environs. Des objets de valeur tels bijoux, ordinateurs, tablettes et outils électriques ont été restitués à leurs propriétaires.

Les policiers demandent toutefois aux citoyens de demeurer vigilants et de ne pas hésiter à fournir de l’information à leur poste de quartier en cas de vol.

source: journalmetro.com

15 août 2014
de Clinique d'Ostéopathie Olys Villeray Montréal
0 Commentaires

OSTEOPATHIE ET COURSE À PIED

image

L’ostéopathie est une science manuelle qui vise à libérer le corps de ses tensions. Elle agit de manière globale en s’intéressant aux tissus osseux, articulaires, ligamentaires, musculaires, viscéraux, craniens…

L’objectif premier de l’ostéopathie est  de libérer les restrictions de mobilité tissulaires afin de rétablir un équilibre physique. Le corps et le psychique sont intimement liés c’est pourquoi  l’équilibre physique favorise un équilibre psychique, énergétique et chimique. Les techniques ostéopathiques sont exclusivements manuelles.

image

D’après une étude récente réalisée à Montréal  80 % des coureurs se blessent lors de leur pratique chaque année. La course à pied est une activité très traumatisante de par la répétition des chocssur le corps. Il en résulte des tensions articulaires, musculaires, ligamentaires qui sont à l’ origine de dysfonctions de mobilité. Si ses restrictions de mobilité ne sont pas éliminées elles provoquent des troubles de la gestuelle sportive pouvant aboutir à de véritables pathologies. Le corps  est capable de s’adapter aux contraintes mécaniques inhérentes à la course à pied toutefois cette adaptation présente des limites. Lorsque l’organisme ne peut plus gérer ses contraintes mécaniques répétitives ce  sont les douleurs et blessures qui apparaissent. Ces dernières entrainent un arrêt plus ou moins long de la course à pied.

Une séance d’ostéopathie peut être intéressante soit dans un but préventif (peu de monde) à raison de une à deux séances par an soit dans un but curatif (trop de monde) dés que les douleurs sont présentes et installées. Il est aussi intéressant d’effectuer une séance d’ostéopathie avant un gros objectif, celle-ci doit néanmoins se réaliser dix à quinze jours avant la course afin que le corps ait le temps de se rééquilibrer. Certains patients ressentent les effets de la séance pendant une semaine.

Lors de la séance l’ostéopathe réalisera un bilan afin de mettre en évidence des dysfonctions et restrictions de mobilité. Ensuite le professionnel libère les tensions trouvées et rééquilibre le corps par rapport aux nouvelles informations qu’il vient de donner.

Un petit blocage qui pourrait paraitre bénin car très minime peut avoir de grandes conséquences sur le résultat d’une course.

En effet une restriction de mobilité au niveau de la cheville par exemple peut entrainer dans un premier temps une modification du déroulé du pas lors de la course. Puis celle-ci peut  entrainer des tensions au niveau du genou, de la hanche, du bassin puis du dos.

Le corps va réussir au début à s’adapter à cette modification du geste sportif mais si la contrainte mécanique est trop longue  (marathon, ultra trail) le corps va tout d’abord signaler ses troubles par des douleurs et si celles-ci ne sont  pas entendues par le coureur (arrêt de l’effort) c’est le début de certaines pathologies (contractures, élongations, tendinites…).

imageLe corps fonctionne par chaines musculaires ainsi un blocage de la cheville peut entrainer quelques semaines plus tard un lumbago ou un torticolis…

Le coureur doit être à «  l’écoute » de son corps afin de déceler une tension anormale ou  l’apparition d’une douleur. C’est pourquoi il est primordial de consulter dés les premiers signes d’alertes.

Chaque séance de course à pied doit se prolonger par des étirements afin de diminuer les tensions et de favoriser la récupération musculaire. Les étirements intéresseront prioritairement les muscles des membres inferieurs et du bassin :

 

triceps sural (mollet), quadrimageiceps (muscles antérieur de la cuisse), ischio-jambiers (muscles postérieur de la cuisse), adducteurs (muscles de la face interne de la cuisse), fessiers, pyramidale, et un muscle très important le muscle ilio-psoas.

 

 

 

Je voudrais également attirer votre attention sur l’importance de la dentition sur la posture et donc par conséquence sur la pratique de la course à pied.

J’ai réalisé des travaux dentaires tout à fait classiques il y a quelques mois. Plusieurs semaines après, des douleurs au niveau des ischios-jambiers sont apparues. Je suis allé voir un confrère ostéopathe et les douleurs étaient toujours présentes. Je suis donc retourné voir mon dentiste. Il a observé une différence  d’occlusion entre le coté droit et gauche ce qui par l’intermédiaire de l’articulation temporo-mandibulaire entraine des troubles de la posture. Après son intervention les douleurs ont disparues dans les semaines qui ont suivies.

Il est important de rendre visite à son dentiste au moins une fois par an afin d’éviter ce genre de déboire.

Afin de favoriser la récupération il est essentiel de laisser le corps se reposer entre les séances : les phases de repos et de régénération sont tout aussi importantes que les phases d’entrainement.

N’oubliez pas non plus de dormir et de manger sainement !

image

7 août 2014
de Clinique d'Ostéopathie Olys Villeray Montréal
0 Commentaires

L’ostéopathie a-t-elle une action bénéfique dans le traitement de la maladie d’Alzheimer ?

alzheimer osteopathie villeray montrealD’après une études en ostéopathie référencé sous le titre « l’Ostéopathie dans le monde de la maladie d’Alzheimer », cette approche thérapeutique pourrait avoir des effets bénéfiques pour les personnes atteintes de démence. Les personnes âgées qui ont participé à l’étude « se retrouvaient moins isolées, plus ouvertes aux autres, présentant moins de périodes d’absence, ayant un meilleur échange avec l’entourage que ce soit physique ou verbal et surtout une meilleure acceptation des soins physiques des différents professionnels les encadrant. »

 

Lien à Montréal : http://www.alzheimer.ca/fr/montreal

voir aussi :

 

4 août 2014
de Clinique d'Ostéopathie Olys Villeray Montréal
0 Commentaires

L’ostéopathie peut-elle soulager l’arthrite chez les personnes agées?

arthrite osteopathie villeray montrealL’ostéopathe devra d’abord évaluer la situation de la personne âgée pour s’assurer qu’elle peut bénéficier d’un traitement ostéopathique (les techniques de manipulation ne conviennent pas, notamment, en cas d’ostéoporose grave).  Il existe deux grands types de maladies articulaires : l’arthrose (arthropathie chronique dégénérative) due à l’usure des articulations, qui deviennent raides et douloureuses, et l’arthrite(rhumatismale ou infectieuse), qui est une inflammation aiguë des articulations et est plus difficile à traiter.

soin destressant des mainsL’ostéopathie ne peut pas soigner ces maladies articulaires, mais soulager les douleurs, réduire la raideur musculaire et améliorer la mobilité des articulations dans les stades précoces. L’ostéopathe donnera ainsi des exercices quotidiens pour maintenir le capital musculaire de la personne âgée.

 

voir aussi :

 

4 août 2014
de Clinique d'Ostéopathie Olys Villeray Montréal
0 Commentaires

L’ostéopathie pour améliorer la qualité de vie des personnes âgées

personnes agees osteopathie montreal Le vieillissement est un processus physiologique naturel se traduisant par une transformation du corps. Le système musculo-squelettique est le plus touché par l’âge. Le corps des personnes âgées perd progressivement son élasticité, ce qui augmente les risques de blessures des tissus mous et de la structure osseuse. La prise en charge de la douleur des personnes âgées est donc un enjeu majeur de santé publique. En complément d’un traitement conventionnel, l’ostéopathie peut soulager les douleurs et améliorer la qualité de vie des personnes âgées en leur permettant de maintenir leur activité quotidienne et en préservant une certaine autonomie.

En quoi l’ostéopathie concerne t-elle les personnes âgées ?

 

Trois personnes âgées sur quatre souffrent de douleurs chroniques liées au vieillissement. L’organisme des aînés se transforme en effet progressivement et l’ensemble des fonctions corporelles se détériore petit à petit. Avec l’âge, la colonne vertébrale s’affaiblit et une pression excessive est ressentie au niveau des articulations et des muscles. Les ligaments perdent leur élasticité et les cartilages s’usent et s’amincissent. La coordination des mouvements se réduit et des douleurs articulaires et motrices se font sentir.

SqueletteDouleurosteopathiemontrealPlus de 80 % de ces douleurs touchent l’appareil locomoteur de la personne âgée (c’est-à-dire les articulations et les muscles). Les aînés sont ainsi davantage exposés aux blessures et aux chutes. Des incapacités apparaissent petit à petit, les personnes âgées ayant de plus en plus de difficultés à réaliser des gestes simples de la vie quotidienne, ce qui les expose à la perte d’autonomie et à l’isolement.

C’est là que l’ostéopathie peut venir en aide aux aînés en réduisant les douleurs liées à l’âge et en renforçant les fonctions corporelles grâce une action sur la mobilité générale du patient âgé.

 

 Quel est le bénéfice de l’ostéopathie pour les personnes âgées ?

L’ostéopathie est une approche thérapeutique non conventionnelle permettant de diagnostiquer et traiter divers troubles fonctionnels chez tous les patients et plus particulièrement chez les personnes âgées. L’ostéopathie agit sur la structure et la fonction corporelles, à travers des manipulations du système musculo-squelettique et myofascial. Cette méthode part du principe que le bien-être de la personne repose largement sur un fonctionnement harmonieux du squelette, des muscles, des tendons et des tissus conjonctifs.

L’ostéopathie ne peut certes pas rétablir l’intégrité du squelette, mais elle va agir sur l’équilibre du corps, lui permettant de moins s’user en fonctionnant mieux. L’ostéopathie a ainsi un rôle préventif et curatif. Elle permet de diagnostiquer, puis de stabiliser les zones de faiblesse du corps et ainsi de conserver ou rétablir manuellement un bon fonctionnement de l’organisme. En optimisant les facultés de mobilité et de coordination gestuelle, l’ostéopathie permet de minimiser les risques de chute et de préserver les fonctions motrices et l’autonomie de la personne âgée.

 

 Comment l’ostéopathe travaille t-il ?

personne agee osteopathe cervicales villeray montrealL’ostéopathe prend en compte le corps entier et examine la posture, la force et la flexibilité des muscles, des ligaments et des tendons. Il va utiliser ses mains pour identifier l’origine physique des troubles musculo-squelettiques, puis assurer un traitement préventif ou curatif grâce à des techniques manuelles.Notamment par le toucher et la manipulation, l’ostéopathe va réduire la tension musculaire et améliorer la circulation sanguine et les influx nerveux vers les tissus, renforçant ainsi les mécanismes de guérison du corps. Les outils thérapeutiques utilisés par l’ostéopathe peuvent comprendre notamment des massages, des techniques de mobilisation articulaire, et des étirements des muscles et des tissus, qui lui permettront d’augmenter la mobilité des articulations et de soulager les douleurs.

L’ostéopathe peut également fournir des conseils sur la posture et donner des exercices de prévention ou de réhabilitation. Le programme de soin sera fondé sur l’âge de la personne, sa condition physique, son style de vie et ses douleurs spécifiques. L’ostéopathe travaillera le plus souvent en concertation avec le médecin traitant et le kinésithérapeute pour une prise en charge multidisciplinaire à tous les niveaux du soin. L’ostéopathie diminuerait les douleurs chroniques de 50 % et l’utilisation d’antalgiques de 37 %.

Contactez nous pour plus d’information.

 

voir aussi :