OSTEOPATHIE VILLERAY MONTREAL

L’ostéopathie au coeur de Montréal, Villeray.

17 juin 2024
de Clinique d'Ostéopathie Olys Villeray Montréal
0 Commentaires

œil et ostéopathie

1. Œil et ostéopathie

L’œil, bien que petit en taille, est un organe d’une complexité et d’une importance exceptionnelles, nécessitant un soin minutieux et une compréhension approfondie de ses interactions avec le reste du corps. L’ostéopathie, une discipline fondée sur une approche holistique de la santé, offre une perspective unique dans la prise en charge des troubles oculaires, en particulier ceux d’origine musculaire. En se concentrant sur l’harmonie et l’équilibre du corps, les ostéopathes utilisent des techniques manuelles pour libérer les tensions et restaurer la mobilité des structures autour de l’œil.  

2. L’œil sans l’ostéopathie : un organe essentiel pour la vision

L’œil est un organe complexe situé dans le crâne, logé dans une cavité appelée orbite. Il est fondamental pour la perception visuelle, permettant aux êtres humains de percevoir le monde qui les entoure à travers la lumière captée et convertie en signaux nerveux. Ces signaux sont ensuite transmis au cerveau via le nerf optique, où ils sont interprétés pour former des images. La structure de l’œil comprend plusieurs parties clés, notamment la cornée, l’iris, le cristallin et la rétine, qui travaillent ensemble pour focaliser la lumière et permettre une vision claire et nette. Quelles parties peuvent être abordées en ostéopathie ?

3. Quand ça s’aggrave ? Les pathologies oculaires : des origines variées

Les pathologies liées à l’œil peuvent avoir diverses origines, incluant des causes génétiques, infectieuses, traumatiques ou environnementales. Parmi les troubles oculaires courants, on trouve la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme et la presbytie, qui sont souvent corrigés par des lunettes ou des lentilles de contact. D’autres affections plus graves, comme la cataracte, le glaucome et la dégénérescence maculaire liée à l’âge, peuvent nécessiter des interventions médicales ou chirurgicales. si vous avez une des affections, contactez le médecin le plus proche.

4. Les troubles musculaires : leurs impacts sur l’œil et l’ostéopathie

Les troubles musculaires peuvent également conduire à des pathologies oculaires. Les muscles oculomoteurs, responsables des mouvements de l’œil, peuvent être affectés par des désordres tels que le strabisme, qui se caractérise par une mauvaise alignement des yeux, ou la diplopie, qui provoque une vision double. Ces conditions peuvent être dues à des dysfonctionnements neurologiques, à des traumatismes ou à des maladies auto-immunes comme la myasthénie grave. Les muscles orbiculaires, qui entourent l’œil, peuvent aussi être touchés par des spasmes ou des paralysies, affectant la capacité à ouvrir ou fermer les paupières correctement.

4.1 l’ostéopathie voie l’œil différemment ?


un déséquilibre au niveau de l’œil entraîne une réorganisation posturale de l’ensemble du corps, et vice versa. Ces systèmes peuvent facilement être perturbés par un traumatisme crânien ou un coup du lapin. C’est pourquoi les troubles ophtalmologiques peuvent souvent être associés à des douleurs cervicales, lombaires, et autres. De plus, il existe un lien étroit entre l’occlusion dentaire et les yeux, notamment via le maxillaire. En effet, un dysfonctionnement occlusal peut directement affecter l’organisation des os du crâne, se répercutant ainsi sur la posture et la cavité oculaire. L’ostéopathie et l’œil c’est une histoire qui englobe finalement le cerveaux et les réflexes posturaux, la mâchoire, les pieds …presque tout le corps ! Heureusement que ostéopathie se veut holistique.

5. Les solutions aux problèmes de vue d’origine musculaire

Les problèmes de vue d’origine musculaire peuvent être traités par diverses approches, incluant la rééducation fonctionnelle et les interventions médicales. Les kinésithérapeutes jouent un rôle clé dans la rééducation des muscles oculaires. À travers des exercices spécifiques, ils peuvent aider à renforcer et à coordonner les muscles, améliorant ainsi le contrôle et la précision des mouvements oculaires. Les médecins, notamment les neurologues et les ophtalmologistes, peuvent prescrire des traitements médicamenteux pour des conditions comme la myasthénie grave ou recommander des interventions chirurgicales dans des cas plus sévères, comme pour la correction du strabisme.

6. L’ostéopathie : une ouverture vers une approche holistique

L’ostéopathie offre une approche complémentaire pour le traitement des troubles musculaires oculaires. En se concentrant sur l’équilibre global du corps et la libération des tensions musculaires, les ostéopathes peuvent aider à améliorer la fonction oculomotrice. Par des manipulations douces et précises, ils cherchent à rétablir la mobilité des structures environnantes de l’œil, favorisant ainsi une meilleure coordination et une réduction des symptômes. Bien que l’ostéopathie ne remplace pas les traitements médicaux traditionnels, elle peut constituer un complément bénéfique dans la gestion des troubles musculaires oculaires.

En conclusion, l’œil est un organe complexe dont la santé peut être influencée par divers facteurs, y compris les troubles musculaires. Une approche intégrée impliquant ophtalmologistes, kinésithérapeutes, et ostéopathes peut offrir une prise en charge complète et efficace des problèmes de vue, permettant ainsi de préserver et d’améliorer la vision des patients.

 

 

CONTACTEZ-NOUS

 

 

9 juin 2024
de Clinique d'Ostéopathie Olys Villeray Montréal
0 Commentaires

Vidéo épaule

Certaines vidéos sur l’épaule YouTube sont très intéressantes. Une vidéo sur l’épaule a été suggérée par un patient et je voudrais faire une analyse rapide.

Déjà, voici la dite vidéo (en anglais) :

Premièrement, on constate que la vidéo pointe 3 endroits :
– Les muscles pectoraux qui tirent l’épaule en avant
– Le pincement au niveau de l’acromion
– Le manque de tenue (déséquilibre musculaire + manque de mobilité articulaire) de la cage thoracique.

 

Verdict sur la vidéo

Les explications sont bonnes et sortent un peu de ce que l’on entend généralement, mais on peut aller plus loin sur bien des aspects. Restons sur le contenu de la vidéo.

Sans vidéo allons plus loin

Les pectoraux trop tendus ne devraient pas prendre longtemps à relâcher. S’ils ne relâchent pas, augmenter l’étirement n’est pas une solution à long terme; il y a autre chose à chercher.

Le pincement acromial peut avoir diverses origines, et le renforcement musculaire n’est pas la seule approche, mais dans cette vidéo, c’est la solution proposée. De plus, les exercices proposés, bien que très bons pour engager la coiffe des rotateurs, offrent peu d’amplitude de mouvement. Les exercices 1 et 2 ne proposent pas une grande amplitude de mouvement. Bien que l’auteur insiste sur la bonne amplitude de mouvement de l’épaule à avoir, il faudrait idéalement pouvoir bouger complètement son épaule tout en travaillant optimalement la coiffe des rotateurs. On le voit un peu mieux dans l’exercice 3, mais là encore, c’est peu mobile.

 

Les derniers exercices sont un peu plus intéressants. Le premier permet d’engager le corps entier (relativement), mais pourrait être jugé comme non décisif pour l’épaule. À ce titre, s’il s’agit du haut du dos que l’on veut travailler, il y a des mouvements plus mobiles et fonctionnels, on en voit certains dans le yoga. Le dernier exercice montre le mouvement du bras en hauteur, presque complet, en résistance des bandes, ce qui commence à être complet. On pourrait dire qu’il faudrait commencer la rééducation de l’épaule par ce mouvement et que les autres sont relativement pertinents.

 

existe t’il des exercices qui permettre un meilleur développement de la cage thoracique et des liens avec les épaules ? oui. l’ostéopathie et la musculation ?

 

conclusion:


En définitive, cette vidéo informative est remplie de bons concepts mais toutefois limités et difficilement applicables. Le meilleur conseil est d’être encadré par un professionnel qui saura adapter ces exercices et souligner leur pertinence selon votre cas. Au Québec, il est préférable de consulter un physiothérapeute ou un ergothérapeute. On peut lui soumettre cette vidéo afin de commencer une discussion motivante.

 

 

CONTACTEZ-NOUS

 

16 mai 2024
de Clinique d'Ostéopathie Olys Villeray Montréal
0 Commentaires

Exercices pour les yeux

Quels exercices pour muscler et détendre les yeux ? Sachant que jour après jour nos yeux sont fortement sollicités, en faisant quelques exercices simples avec vos yeux, vous pouvez les détendre et reposer votre vue.

Selon Société Canadienne d’Ophtalmologie la demande de nos yeux est devenue extrêmement exigeante dans le mode de vie moderne. Par exemple, si vous passez du temps devant un écran d’ordinateur, ils doivent constamment s’adapter à une variété de contrastes et de niveaux de luminosité, jusqu’à 30 000 fois par jour, profitez pour consulter notre article sur l’ergonomie de travail. Cette contrainte est similaire lors de la conduite d’un véhicule ou de la pratique d’activités sportives. Il n’est donc pas surprenant que nos yeux subissent des conséquences telles que des larmoiements, des picotements et des rougeurs, souvent accompagnées de tensions au niveau du cou et de maux de tête. Cependant, il est possible d’éviter cette situation. Quelques exercices simples de relaxation oculaire peuvent vous aider à retrouver une vision confortable.

Aujourd’hui, plus de la moitié des actifs passent leur journée devant un écran d’ordinateur. Des études scientifiques ont démontré que cette habitude influe négativement sur la vision, affectant la perception des contrastes, la distinction des couleurs et la capacité à ajuster la vision entre les courtes et longues distances. La sollicitation constante de la vision de près peut même entraîner une réduction du champ de vision.

Des exercices de relaxation oculaire simples peuvent suffire à prévenir ces problèmes. Rapides à réaliser, ils peuvent être pratiqués n’importe où et à tout moment, et contribuent également à améliorer la concentration lors du travail sur ordinateur. Pourquoi ne pas essayer? Voici un aperçu des meilleures techniques pour détendre vos yeux :

Exercices de relaxation des yeux

Bienvenue dans le monde du soin oculaire ! Voici quelques exercices simples pour soulager la fatigue oculaire et améliorer votre bien-être visuel :

Les paumes devant les yeux : 

Asseyez-vous confortablement et adoptez une position détendue, similaire à celle que vous avez lorsque vous êtes à table pour manger. Placez vos bras sur une surface plane, pliez les coudes et tournez vos paumes vers votre visage. Fermez doucement les yeux et appliquez une légère pression sur eux avec vos paumes pour créer une obscurité totale. Respirez profondément et consciemment pendant une à deux minutes. Lorsque vous vous sentez prêt, retirez doucement vos mains et ouvrez les yeux. Cette technique apaisante offre un repos bien mérité à vos yeux.

Exercice des quatre directions :

Installez-vous confortablement sur une chaise, en gardant votre tête droite. Tournez votre regard dans les quatre directions pendant deux à trois secondes chacune : vers le haut (en maintenant la position pendant trois secondes puis revenez), vers le bas, vers la gauche et vers la droite. Répétez cet exercice trois fois avec une pause d’environ 30 secondes entre chaque série. Souvenez-vous, seuls vos yeux doivent bouger, votre tête reste immobile. Cette pratique renforce les muscles oculaires et améliore la flexibilité visuelle. Avec le temps, vous pourriez progressivement exagérer le mouvement oculaire, par exemple, en essayant de regarder derrière votre tête lorsque vous regardez vers le haut. Cependant, allez-y progressivement. Si vous ressentez des étourdissements ou un malaise, arrêtez immédiatement et consultez votre médecin.

Massage de l’orbite :

Utilisez vos pouces ou tout autre doigt pour masser doucement la zone sous vos sourcils, en effectuant des mouvements circulaires du haut du nez vers le bord des paupières. Ce massage stimule la circulation sanguine autour des yeux, réduisant ainsi la tension et la fatigue. Assurez-vous d’être aussi doux que possible. Il vaut mieux en faire un peu plus mais doucement que d’espérer des résultats en appliquant une pression excessive.

Exercice de relaxation des yeux :

Tenez-vous droit et tendez un bras devant vous au niveau de votre nez, avec le pouce pointant vers le haut. Sélectionnez cinq objets à regarder : le bout de votre nez, votre bras tendu, votre pouce et deux autres objets éloignés dans la pièce. Fixez votre regard sur chaque objet pendant quelques cycles respiratoires. Ensuite, laissez vos yeux errer naturellement du bout de votre nez à votre bras, votre pouce et les deux objets distants, en vous concentrant sur chaque détail. Cette pratique renforce la coordination oculaire et favorise la relaxation. 

Exercice d’accommodation

Tenez votre index droit à la hauteur de l’œil, à environ une demi-longueur de bras de votre œil. Tenez votre index gauche à environ 15 centimètres derrière le droit, soit une longueur complète de bras. À un rythme régulier, regardez vos doigts l’un après l’autre. Le signal pour passer d’un doigt à l’autre dépend de l’accommodation, c’est-à-dire une fois que la vision du doigt devient claire. Faites cela pendant une minute environs ou pendant 10 respirations profondes. L’accommodation du regard est un processus automatique, alors ne forcez pas et laissez vos yeux travailler en douceur.

Exercice du papillon (pour prévenir la sécheresse des yeux)

Regardez devant vous avec la tête droite et détendez vos muscles faciaux et votre mâchoire inférieure. Ensuite, ouvrez et fermez les deux paupières jusqu’à 20 fois. Gardez vos muscles détendus pendant tout l’exercice; vos paupières doivent bouger doucement et sans effort, comme les ailes d’un papillon.

 

 

Prenez le temps de pratiquer ces exercices régulièrement pour maintenir la santé et le confort de vos yeux dans notre monde moderne où ils sont souvent sollicités. Vos yeux vous remercieront et votre ostéopathe aussi !
Il est beaucoup plus important d’avoir des verres correcteurs adaptés à vos besoins spécifiques et de soumettre régulièrement vos yeux à des tests de la vision chez votre ophtalmologiste et de demander conseil à votre Professionnel de la Vue.

 

PRENDRE RENDEZ-VOUS

ophtalmologue proche de la clinique Olys : Clinique Ophtalmo MTL

Optometriste proche de la clinique Olys: Dr. Bastien et Mazur optométristes Kératoptik

 

 

13 mai 2024
de Clinique d'Ostéopathie Olys Villeray Montréal
0 Commentaires

Audrey Cui

Le 13 mai 2024 (13052024)

Ceci est un compte rendu|impression de santé d’Audrey Cui. Ce qui suit n’engage que l’aspect subjectif de l’ostéopathe et doit être considéré comme une piste d’évaluation par les professionnels de la santé.

 

subjectif

Audrey se plaint à plusieurs niveaux : de son épaule gauche, de son genou droit, de son tendon d’Achille droit et de son petit orteil droit. D’autres plaintes pourraient éventuellement s’ajouter avec le temps.

//DEBUT(15/05/2024)

ajout par la patiente:j’ai une gêne au genou gauche comme une bulle d’air derrière la rotule qui craque en conduisant (débrayage/embrayage) et à l’accroupissement et aux 2 genoux à la génuflexion totale(talons/fesses).
Je sens aussi une légère douleur (1/10) à la montee des escaliers.

ajout dun compte rendu: paris le 26/04/2024 par docteur :
Elle
est venue nous consulter pour des douleurs inter-métatarsiennes du pied droit. La patiente a réalisé une IRM du pied droit ce moisci, il a révélé la présence d’un névrome de Morton dans ce 3ème espace, ainsi des bursites dans le 1er et 2ème espace.La patiente présente une brièveté du premier rayon et une chaîne musculaire postérieure courte qui ont pu engendrer l’apparition de ce syndrome. Au cours de l’examen clinique, la patiente a révélé avoir des douleurs dans le 2ème et 3ème espace du pied gauche. L’examen palpatoire a permis de recréer les douleurs décrites par la patiente. Nous nous questionnons donc sur l’éventuelle présence de bursites dans le 2ème et 3ème espace du pied gauche.

//FIN (15/05/2024)

examens médicale

IRM epaule gauche Rayon x a montreal le 13/02/2024

Légère tendinopathie du tendon du sus-épineux mais aucune déchirure n’est visible. L’infraépineux,petit rond etLes tendons du sous-scapulaire sont banals. Le tendon du biceps est banal. Le labrum est totalement banal lors de cet examen non arthrographique. L’acromium est de type II. Ils ne signifient pas épanchement. Ils ne parlent pas de bursite.

Il n’y a pas de changements dégénératifs significatifs dans l’articulation AC ou articulations glénohumérales.

CONCLUSION:

Légère tendinopathie du tendon du sus-épineux. Sinon, examen sans particularité.

FIN IRM

ajout d’un compte rendu: paris le 26/04/2024 par docteur :
Elle
est venue nous consulter pour des douleurs inter-métatarsiennes du pied droit. La patiente a réalisé une IRM du pied droit ce moisci, il a révélé la présence d’un névrome de Morton dans ce 3ème espace, ainsi des bursites dans le 1er et 2ème espace.La patiente présente une brièveté du premier rayon et une chaîne musculaire postérieure courte qui ont pu engendrer l’apparition de ce syndrome. Au cours de l’examen clinique, la patiente a révélé avoir des douleurs dans le 2ème et 3ème espace du pied gauche. L’examen palpatoire a permis de recréer les douleurs décrites par la patiente. Nous nous questionnons donc sur l’éventuelle présence de bursites dans le 2ème et 3ème espace du pied gauche.

//DEBUT(17/05/2024)

  1. docteur le 06/05/2024

Histoire de la maladie 1)les genoux sont douloureux depuis 5 ans, à prédominance gauche, lors de la pratique du yoga (accroupie), à la montée d’escaliers. La marche en terrain plat, la descente d’escaliers ne sont pas douloureuses

2)l’épaule gauche a été douloureuse à partir de février 2023 avec une restriction de mobilité durant plusieurs mois (gêne à l’habillage), régressant à 80% avec une rééducation. 3)l’épaule droite est asymptomatique

Examen Clinique : 1)reste de raideur d’épaule gauche témoignant d’une ancienne rétraction capsulaire d’épaule avec une RE1 à 40° (60° à droite). Les tests de conflit sont tenus et indolores

2)genoux frais, secs, stables, fléchissant normalement. Sensibilité modérée fémoropatellaire gauche. Raideur à 25° des ischiojambiers

3)tendinopathie nodulaire d’Achille droit, sans perte de flexion dorsale, sans signe de bursite antéachilléenne, peu sensible cliniquement

4)pas de douleur au squeezetest de pied droit ni à la palpation bidigitale des têtes métatarsiennes ce jour. 

Diagnostic: IRM pied droit 22/4/24: bursite des 1er et 2è espaces intermétatarsiens et névrome du 3è espace de 3mm

IRM genou gauche 19/4/24 : chondropathie fémoropatellaire sans retentissement souschondral. IRM genou droit 18/4/24: chondropathie fémorotibiale interne grade 1. 

Conclusion : 1)Chondropathie fémoropatellaire gauche. Structum 3 mois par semestre, autorenforcement du quadriceps, étirements des ischiojambiers. vélo d’appartement petit braquet pour polissage cartilagineux

2)MTP et étirements au quotidien pendajt plusieurs mois pour la tendinopathie d’Achille droite 3)port de semelles depuis hier (pieds normaux) à poursuivre

4)rétraction capsulaire d’épaule gauche en fin d’évolution

 

2. echographie le 16/02/2024 : 

Présence d’une tendinopathie focale sur un court segment du tendon d’Achille où ce qui est 

ressenti par la patiente dans la région distale du tendon d’Achille à environ 2 cm de l’attache rétrocalcanéenne avec une tendinopathie fusiforme d’épaisseur de 7 mm et de longueur sur 19 mm.

3. radio 03/05/2024 paris irm pied gauche:
Aspect de bursite intercapitométatarsienne du 2e espace et moins marquée du 3e espace. Pas de signe de fracture de fatigue. Pas d’image de névrome de Morton.

4. irm pied droit 22/04/2024

Bursite des 1er et 2o espace intermétatarsien plus marquée au niveau du 2o espace

Aspect d’un petit névrome de Morton de 3 mm de diamètre environ dans le 3o espace avec un hypersignal du coussinet plantaire plus marquée autour du 2o et 3* rayon 

Absence d’anomalie franche des plaques plantaires. 

5. irm genoux droit paris 18/04/2024

Intégrité des structures méniscoligamentaires. Chondropathie fémorotibiale interne grade I.

6.irm genoux g paris 19/04/2024

Chondropathie fémoropatellaire, avec remaniements du signal et érosions focales du cartilage de recouvrement rotulien, sans altération du signal osseux sous-chondral. Intégrité du pivot centralAbsence de lésion méniscale traumatique.

Interpretation des examens (a valider avec medecin)

les genoux presentent une forme anterieure a larthrose, la solution est le mouvement sans contrainte et repeterau depart jusqua la mobilisation articulaire complete avec charge.

le nevrome pied droit est en lien avec le pied droit valgus, donc travailler sur la reeducation de la voute plantaire est capitale, cela aidera egalement le tendon dachille.

lepaule est mieux, travailler sur la mobilite complete puis avec charge. 

examen ostéopathique:

1. Épaule gauche :

La mobilité est moindre que celle de l’épaule droite, mais il est possible d’amener le bras à l’oreille en flexion latérale. On observe une limitation du mouvement et de la vitesse d’exécution, similaire dans la rotation externe. La récupération étant bonne, je recommande des exercices dynamiques de la coiffe des rotateurs afin de diminuer les risques d’impact sur la bourse a valider par physio ou ergo.

Recommandation de l’ostéopathe, faire des exercices :

– Dans un premier temps, un exercice de mobilité tel que passer le bras autour de la tête, le but étant de pousser l’épaule dans ses limites d’amplitude sans forcer.
– Dans un deuxième temps, un renforcement de la coiffe des rotateurs. Sachant qu’elle n’est pas douloureuse, je privilégierais les exercices dynamiques, tels que la flexion antérieure de l’épaule avec le bras à 90 degrés et une pression contre les avant-bras pour résister à une rotation interne (donc une contraction de l’épaule en rotation externe) pendant la flexion antérieure ou l’élévation des bras.

2. Le membre inférieur droit :

Indications générales : Le membre inférieur droit est victime de plusieurs affections : une diminution de l’arche plantaire qui entraîne un valgus de la cheville, suivi d’une instabilité de tout le membre inférieur (cheville, genou et hanche). À cela s’ajoute probablement des tensions au niveau viscéral qui peuvent entraîner un déséquilibre par traction fasciale.

2.1 Tendon d’Achille :

Il semble y avoir une tendinite à la fin du tendon près de l’insertion calcanéenne. En plus du travail sur l’arche plantaire,
recoomandation : il est nécessaire de renforcer le tendon par des exercices de flexion de la cheville, idéalement avec du poids pour stimuler la reconstruction et la solidité du tendon, suivi par un épuisement isométrique. Les deux peuvent être faits dans le même exercice (pointe de pied avec poids, 10 répétitions, et maintien de la pointe de pied pendant 30 secondes ou jusqu’au tremblement), puis affinés avec des exercices de pliométrie. etant un etat proche de la dechirure, la supervision active d’un physio ou ergo est recommandée.

2.2 La voûte plantaire :

Il s’agit d’un sujet important, avec deux axes principaux. Le premier serait l’utilisation d’un écarteur d’orteils, ce qui aiderait dans de nombreux aspects du membre inférieur. Ensuite, des exercices du gros orteil, car il semble être le principal responsable de la voûte plantaire. Cela permettrait de limiter le nombre d’exercices au début afin de préserver la motivation de la patiente, comme la flexion-extension du gros orteil en résistance.

2.3 Le genou et la hanche :

L’instabilité globale est affectée par ces deux articulations.

Sous l’avis d’un professionnel de la santé, je recommanderais un exercice a atteindre, les différentes autres exercices pour y arriver serait bon dans l’accompagnement de la patiente. exercice de fente avant avec le genou complètement fléchi, ainsi que la cheville (donc un support pour obtenir une inclinaison du pied), afin de contraindre les articulations simultanément et de demander une participation musculaire globale. Tout cela avec du poids dans les mains pour augmenter le travail de stabilité. Le squat bulgare pourrait être une bonne alternative. Dans cette optique, peut-être trouver un autre exercice qui stimule la rotation externe lors du squat pour travailler la stabilité de la hanche.

2.4 visceral

Enfin, une investigation de la sphère viscérale serait idéale pour avoir une idée de l’impact sur la biomécanique. Entre les mains de l’ostéopathe, l’influence viscérale ne semble pas si déterminante, mais elle pourrait avoir une influence. Idéalement, il faudrait déterminer la localisation des sites d’endométriose, de fibrome ou de kystes, le cas échéant. peut être un examen exploratoire ? a valider avec le médecin.

résumé ostéo :

la patiente presente plusieurs affections qui sont reversible par la pratique de mouvement au debut puis amener une charge pregressive afin de stimuler la solidification des tissus mous. a cela sajoute une approche pour la voute plantaire pied droit en visant dabord le gros orteil, puis tout le pied. et enfin evaluer et encadrer linfluence viscerale eventuelle.

 

20 avril 2024
de Clinique d'Ostéopathie Olys Villeray Montréal
0 Commentaires

Ostéopathie et Musculation

La musculation est vue par l’ostéopathie comme une activité physique. De manière générale, l’activité physique présente de nombreux bienfaits pour la santé physique et mentale. Parmi les nombreuses options disponibles, la course à pied se distingue comme une pratique particulièrement bénéfique. Comme les autres sports d’été, ces activités offrent une combinaison unique d’endurance, de force et d’adrénaline, favorisant non seulement la combustion des calories, mais aussi l’amélioration de la santé cardiovasculaire. Cela souligne l’importance de l’exercice régulier dans le maintien d’un mode de vie sain.

L’IMPORTANCE DE L’OSTÉOPATHIE EN MUSCULATION

La musculation, au-delà d’une simple quête de masse musculaire, est une passion exigeante. Pour éviter les blessures, l’ostéopathie devient une alliée essentielle, recommandée par de nombreux athlètes. Cette approche thérapeutique et préventive offre des avantages significatifs dans le domaine de la musculation. Découvrez le rôle crucial de l’ostéopathie pour les adeptes du bodybuilding.

QU’EST-CE QUE L’OSTÉOPATHIE ?

L’ostéopathie, une thérapie naturelle, utilise la sensibilité des mains pour restaurer la mobilité corporelle et traiter les traumatismes sportifs. Cette méthode efficace s’adresse aux articulations et aux fascias, améliorant la qualité de vie en soulageant les douleurs et en préservant la mobilité.

L’OSTÉOPATHIE, UN ALLIÉ INDISPENSABLE POUR LA MUSCULATION

Avec son action ciblée sur les articulations et les fascias, l’ostéopathie offre une vitalité accrue aux membres des sportifs, particulièrement cruciale en musculation. Les phases de prise de masse et de sèche présentent des défis mécaniques et physiologiques. L’ostéopathie devient ainsi un soutien indispensable pour maintenir l’efficacité des mouvements et gérer le stress physique induit par ces variations. Pensez-vous que MrOlympia a eu recours à l’ostéopathie ?

POURQUOI OPTER POUR UN SUIVI OSTÉOPATHIQUE EN MUSCULATION?

Outre l’amélioration de la fonction articulaire, l’ostéopathie favorise un sommeil de qualité. Les séances de musculation intensives sollicitent muscles, tendons, système vasculo-nerveux et cellules. En détectant les déséquilibres articulaires, l’ostéopathie permet des ajustements dans l’entraînement, évitant ainsi les risques de blessures. En traitant les zones de tension, elle libère les points de fixation responsables des contractures musculaires, restaurant la souplesse et équilibrant le corps après l’effort.

Optez pour l’ostéopathie, un pilier complémentaire et essentiel pour maximiser vos performances en musculation et préserver votre bien-être physique.

 

CONTACTEZ-NOUS

 

20 mars 2024
de Clinique d'Ostéopathie Olys Villeray Montréal
0 Commentaires

150 ans de l’ostéopathie : le Québec émerge comme un leader en la matière

L’ostéopathie célèbre cette année ses 150 ans.

D’où provient l’ostéopathie, qui marque cette année ses 150 ans d’existence ?

Elle est née aux États-Unis. Le père fondateur de l’ostéopathie est Andrew Taylor Still. C’est lui qui a élaboré le concept avant d’établir une école dans le Missouri. Ses disciples se sont rapidement répandus à travers les États-Unis avant d’atteindre le Québec, propageant ainsi l’ostéopathie sur notre territoire.

Quel impact cette reconnaissance législative a-t-elle sur la profession ?

Elle établit notamment un cadre réglementaire pour la formation, avec une exigence de cinq ans d’études pour exercer. Malgré cela, nous ne sommes pas pleinement reconnus en tant que profession de santé. Bien que l’ostéopathie cadre parfaitement avec la définition de la santé de l’OMS (Organisation mondiale de la santé), elle est seulement inscrite dans les annexes du Code de la santé.

En réalité, nous sommes une profession de première intention. Cela signifie que les patients peuvent nous consulter directement sans passer par leur médecin traitant. Cependant, le revers de la médaille est que l’Assurance maladie ne couvre pas les consultations. Heureusement, de nos jours, la plupart des assurances privées proposent des contrats qui remboursent une partie des séances.

Le Québec est-il une « terre d’ostéopathie » ?

Oui, sans être chauvin, je pense que le Québec est devenu un moteur en matière d’ostéopathie. Aux États-Unis, Palmer, un élève de Still, a fait dissidence en créant le concept de chiropraxie qui s’est développé rapidement sur le continent américain. En Angleterre, le système de santé britannique constitue un obstacle au développement de l’ostéopathie. c’est au Québec qu’on retrouve aujourd’hui le plus grand nombre d’ostéopathes, environ 1500 sur le territoire.

Et demain, quel sera l’avenir de l’ostéopathie au Québec ?

On va se battre pour obtenir une meilleure reconnaissance et la création d’un statut d’ostéopathe salarié afin de travailler dans les hôpitaux publics.

L’objectif est aussi d’être présent dans toutes les maisons de santé, dans tout le parcours de soin. Cela passe par la création d’un véritable statut d’ostéopathe, indépendant de la physiothérapie et de la médecine, car la plupart du temps, les physiothérapeutes-ostéopathes et les médecins-ostéopathes ne pratiquent pas les manipulations crâniennes ou viscérales. Ils se concentrent plutôt sur l’aspect structurel, souvent associé au « cracking ».

 

L’ostéopathie sera-t-elle un jour remboursée au Québec ?

Sur cette question, il faut envisager à plus long terme, car l’ostéopathie se trouve confrontée à des contraintes économiques défavorables, les régimes publics d’assurance maladie cherchant surtout à réduire les coûts pour gérer leur budget.

Le combat porte plutôt sur une meilleure prise en charge par les assurances complémentaires. C’est dans l’intérêt des assurances privées car, la plupart du temps, en cas de symptômes, l’ostéopathe est la première personne consultée, celle qui va orienter vers le professionnel de santé approprié. Cela permet d’éviter de nombreuses dépenses supplémentaires, que ce soit des analyses biologiques ou des actes de radiologie. Donc, une des clés, une réduction des coûts de santé, notamment pour certaines pathologies courantes comme les douleurs dorsales, les migraines ou encore la tête plate chez bébé.

bébé nourrisson nouveau née osteopathie villeray montreal

PRENDRE RENDEZ-VOUS

5 mars 2024
de Clinique d'Ostéopathie Olys Villeray Montréal
0 Commentaires

Ostéopathie et le Quebec 2024

Ostéopathie et son actualité au Quebec en 2024

l’ostéopathie est enfin vue par L’Université du Québec à Montréal (UQAM), cette dernière répond à une demande longtemps exprimée en offrant deux nouveaux programmes de 2e cycle en ostéopathie à partir de l’automne 2024. Cette initiative marque une avancée majeure dans la reconnaissance de l’ostéopathie comme profession au Québec. L’UQAM devient ainsi la première institution universitaire dans la province à proposer une formation en ostéopathie, rejoignant ainsi d’autres universités à travers le monde.

Programmes universitaires

Ces programmes visent à pallier les disparités de formation existantes dans le domaine de l’ostéopathie au Québec. Actuellement, plus de 2 millions d’actes ostéopathiques sont pratiqués chaque année par environ 3100 ostéopathes, mais l’absence de réglementation légale crée des inquiétudes quant à la qualité des pratiques. Les nouveaux programmes de l’UQAM cherchent à uniformiser les connaissances, les compétences et les pratiques ostéopathiques, en se basant sur des données probantes.

Les deux microprogrammes de 2e cycle offerts par l’UQAM visent à fournir une formation continue aux ostéopathes en exercice. Le premier programme se concentre sur le perfectionnement des compétences cliniques et pratiques, notamment à travers des cours portant sur les modèles ostéopathiques, les exercices thérapeutiques et les mécanismes de la douleur. Le second programme met l’accent sur la sécurité clinique en environnement interdisciplinaire, abordant des sujets tels que les cas cliniques complexes et les physiopathologies.

Ordre professionnel

Ces initiatives de l’UQAM pourraient également contribuer à la création d’un ordre professionnel en ostéopathie au Québec. En effet, l’Office des professions du Québec avait émis un avis favorable en 2022, mais la création de l’ordre était restée en suspens en raison du manque de programmes universitaires dans le domaine. Avec l’introduction de ces nouveaux programmes à l’UQAM, cet obstacle semble être sur le point d’être surmonté.

osteopathie villeray montreal entreprise I am happy

conclusion

Enfin, ces nouvelles formations s’inscrivent dans une vision plus large de la santé promue par l’UQAM, qui favorise une approche interdisciplinaire et globale. À terme, l’UQAM envisage de développer des programmes de baccalauréat et de maîtrise en ostéopathie, consolidant ainsi son offre de formation en sciences de la santé.

Tout ceci se déroule alors que ostéopathie est encore sujette a discussion sur son efficacité scientifique, bien que le bilan reste plus positif.

PRENDRE RENDEZ-VOUS EN OSTÉOPATHIE

4 mars 2024
de Clinique d'Ostéopathie Olys Villeray Montréal
0 Commentaires

L’ostéopathie au Québec : En quête de reconnaissance professionnelle

En cette Semaine internationale de l’ostéopathie au Québec, nous mettons en lumière le rôle essentiel des ostéopathes dans le réseau de la santé au Québec. Malgré les 2 millions de séances annuelles et la consultation de 25 % des adultes québécois, l’absence de reconnaissance juridique complète limite leur potentiel, surtout dans le contexte d’une réforme majeure du système de santé.

L’ostéopathie, une approche manuelle basée sur une connaissance approfondie des sciences de la santé, contribue à soulager divers troubles grâce à des traitements spécifiques et individualisés. Les ostéopathes collaborent avec d’autres professionnels de la santé, offrant des solutions complémentaires.

Malgré leur contribution significative à la santé publique, les ostéopathes au Québec attendent toujours la création d’un ordre professionnel. Ostéopathie Québec, plaide activement en faveur de la création de cet ordre pour encadrer la profession en pleine croissance.

Suite à un avis favorable de l’Office des professions du Québec en 2022, la création de l’ordre professionnel est en cours. Cependant, des actions rapides sont nécessaires pour garantir la protection du public, standardiser la formation, et maintenir la position de leadership du Québec dans le domaine de l’ostéopathie par rapport à l’Ontario.

En cette semaine dédiée à l’ostéopathie, nous soulignons le travail de la communauté ostéopathique et appelons le gouvernement à reconnaître officiellement l’importance de l’ostéopathie pour la population et le système de santé.

20 février 2024
de Clinique d'Ostéopathie Olys Villeray Montréal
0 Commentaires

Ostéopathie et Pied Tombant : étude de cas

Traitement Ostéopathique d’un Cas de Pied Tombant : Un Récit de Rétablissement

Introduction

Le pied tombant, défini comme la perte de la dorsiflexion volontaire de la cheville(les orteils vont vers le nez quand on plie la cheville), peut résulter de diverses conditions telles que les radiculopathies lombaires et la neuropathie périphérique. Cet article présente le cas d’un homme de 63 ans qui a cherché des soins ostéopathiques pour traiter un pied tombant chronique. Le patient a été traité avec succès grâce à une approche ostéopathique, évitant ainsi une intervention chirurgicale initialement recommandée.

Présentation du Cas

Le patient, âgé de 63 ans, s’est présenté avec une faiblesse au pied gauche persistante depuis plus de cinq ans. Malgré des antécédents de traitement symptomatique, la condition s’est détériorée, entraînant une douleur lombaire irradiant vers le pied. Les examens ont révélé une sténose foraminale, un récessus latéral sévère, et un spondylolisthésis. Les options chirurgicales ont été envisagées, mais le patient a cherché une approche ostéopathique en dernier recours.

Traitement Ostéopathique

Après un examen ostéopathique approfondi, le patient a opté pour le traitement ostéopathique. Les dysfonctionnements somatiques identifiés comprenaient une perte de dorsiflexion du pied gauche, des crêtes iliaques asymétriques, et une amplitude limitée de la hanche gauche. Les séances ostéopathiques, comprenant des techniques d’énergie myofasciale et musculaire, ont été suivies par une manipulation à haute vitesse et faible amplitude (HVLA) sur les zones thoraciques, lombaires, et sacrées.

Évolution et Résultats

Après quatre séances ostéopathiques sur deux semaines, le patient a signalé une amélioration significative de la faiblesse du pied gauche. Les examens physiques ont montré une restauration de la force motrice dans le pied et la hanche gauches. Les symptômes de douleur lombaire ont diminué, permettant au patient de reprendre ses activités quotidiennes. Les résultats post-traitement n’ont montré aucune différence significative à l’imagerie, mais le soulagement des symptômes persistait.

Discussion

La sténose lombaire, le spondylolisthésis, et un potentiel dysfonctionnement du sacro-iliaque (SIJ) ont été identifiés comme des facteurs contributifs. Les séances ostéopathiques ont ciblé ces problèmes, suggérant que la manipulation vertébrale a pu libérer la pression sur la racine nerveuse L5. Bien que la contribution du SIJ ne puisse être exclue, des manipulations ultérieures ont peut-être atténué une subluxation, contribuant au soulagement des symptômes.

Conclusion

Ce cas souligne l’efficacité potentielle du traitement ostéopathique dans la gestion du pied tombant lié à la sténose lombaire. Bien que la chirurgie puisse être justifiée dans certains cas, cette approche alternative a permis d’éviter une intervention invasive. Ce récit encourage la recherche continue sur l’utilité de l’ostéopathie pour les conditions similaires et offre une perspective clinique sur la prise en charge réussie d’un pied tombant. Aussi il s’agit d’un témoignage et pas d’une recherche scientifique alors même si c’est encourageant restons prudent.

 

contactez-nous

 

23 janvier 2024
de Clinique d'Ostéopathie Olys Villeray Montréal
0 Commentaires

Villeray, un quartier une vie

Villeray, un quartier vibrant de Montréal, abrite une population dynamique, composée majoritairement de jeunes de moins de 35 ans. Cependant, malgré cette vitalité, Villeray n’est pas à l’abri de défis, et la montée du racisme inquiète les résidents. Le Comité de lutte contre le racisme et la discrimination de l’arrondissement s’efforce de sensibiliser la communauté et de promouvoir la diversité.

Au cœur de Villeray, le tissu commercial est une force indéniable. Des organismes tels que la Société de développement commercial Quartier Villeray SDC et l’Association des commerçants et travailleurs autonomes de Villeray (ACTAV) veillent à la vitalité économique des entreprises locales, contribuant ainsi à l’identité unique du quartier.

L’Arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension s’engage dans un virage écologique avec des modifications de règlement de zonage et des projets de refonte architecturale. Ces initiatives promettent un avenir vert pour Villeray, avec des projets durables qui embelliront le paysage urbain.

Cependant, tout n’est pas toujours un succès. Le projet de logements sociaux prévu dans l’ancien hôpital chinois de Villeray situé au coin des rues Saint-Denis et Faillon n’a jamais vu le jour malgré l’achat par la ville en 2019. Cette ancienne structure raconte une partie de l’histoire de Villeray.

Dans une perspective historique, l’ancien cinéma Villeray, jadis au coin de Jarry et Saint-Denis, est aujourd’hui un lieu riche en commerces, notamment la boulangerie Jarry et la brasserie etoh. La rue Saint-Denis, autrefois traversée par un tramway reliant le centre-ville à Villeray, perd un peu de son âme avec la fermeture du Bistro L’Encanteur, emblème du quartier.

N’oublions pas le nouveau bistro Sae Low qui a le vent en poupe dans le quartier, ainsi que la clinique Olys qui offre des services d’ostéopathie dans le coin.

En explorant les différents visages de Villeray, il est important de prendre en compte sa richesse culturelle, ses défis sociaux et ses projets prometteurs. C’est dans ce quartier diversifié que la clinique d’ostéopathie de Villeray s’inscrit, offrant ses services au cœur de cette communauté dynamique